Film : HIDDEN FIGURES

Hello les reines !

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler du dernier film que j’ai été voir au cinéma : Hidden Figures.
Pour la petite histoire, j’ai été le voir mardi, le jour de la Saint valentin, oui oui Hahaha. N’ayant pas de valentin, j’ai décidé de me faire plaisir et avec une copine, nous avons été le voir. Alors, ce n’est pas un film à proprement dit romantique même s’il y a bien une petite histoire d’amour, mais elle n’est pas centrale.

Le film se nomme donc Hidden Figues, ou « Les figues de l’ombre » en français et il a été réalisé par Theodore Melfi. On retrouve aussi la participation du chanteur Pharrell Williams en tant qu’un des producteurs du film, celui-ci a entre autres supervisé la musique du film. Depuis sa sortie, ce film a eu un grand succès aux Etats-Unis et a même remporté des prix.

De quoi parle le film ?

Le film est inspiré d’une histoire vraie et relate l’histoire de 3 femmes noires : Katherine Goble/Johnson (Taraji P.Henson), Dorothy Vaughan (Octavia Spencer) & Mary Jackson (Janelle Monae) qui ont travaillé pour la NASA dans les années 60. Katherine Johnson a notamment calculé les trajectoires du programme Mercury et de la mission Apollo 11 vers la Lune en 1969.

Qu’est-ce qui m’a plu dans le film ?

Les scènes étaient tops et très bien jouées. Ma scène favorite est sans doute celle ou Katherine hurle sur son patron à propos des toilettes réservées au « colored women » et la scène juste après. Mais je ne vous en dis pas plus, car personnellement, je déteste me faire « spoiler » alors j’essaie d’éviter de le faire aux autres. Sinon j’ai aussi adoré le jeu des 3 actrices principales. En ce qui concerne, Taraji & Octavia, ce n’est pas le premier film que je vois d’elles et comme d’habitude, je ne suis pas déçue de leur prestation. Quant à Janelle, c’est le premier film où je la vois et je l’ai trouvé superbe.

Le fait en plus que ce soit basé sur une histoire vraie est élément important à ne pas négliger. En effet, Katherine, Dorothy & Mary ont bel et bien existé et ont accompli de grandes choses, mais dont très peu de personnes sont au courant. Katherine Johnson est d’ailleurs toujours en vie et a 98 ans, les deux autres sont, elles décédées la première en 2008 et la deuxième en 2005. Comme le dit la traduction du titre du film en français  » les Figures de l’ombre « . Elles ont pendant longtemps vécues dans l’ombre. Et je crois fort qu’elles ne sont pas les seules. Il y a eu beaucoup de noirs qui ont fait de grandes choses que ce soit aux Etats-Unis ou en Europe, mais dont malheureusement aucun livre d’histoire à l’école ne mentionne les noms. Je trouve ça bien que ce genre de film sorte, vaut mieux tard que jamais.  De même, je suis tout à fait consciente que ce type d’injustice est présent partout et qu’il existe aussi énormément de personnes blanches qui ont fait beaucoup pour leur société, mais dont on n’a jamais parlé.
Dans ce film, on suit donc le parcours de femmes fortes, intelligentes, belles et courageuses qui malgré les difficultés liées à la ségrégation raciale ont réussi à s’imposer et à se rendre indispensables à leur poste dans cette course à la conquête de l’espace. On suit aussi l’amitié forte qui lie ces 3 jeunes femmes et c’est aussi une des choses que j’ai apprécié. Comme a dit Taraji & Janelle lors d’une interview à propos du film :

 « Ce film montre à quel point les femmes peuvent être puissantes et sont capable de changer le monde lorsqu’elles travaillent ensemble, au lieu d’être en compétition les unes contres les autres. » . La solidarité féminine est la clé, les filles !

Ceux qui dirai que dans ce film, on tente de faire croire que c’est seulement grâce à ces femmes que tout s’est bien déroulé, se trompe selon moi. Au contraire, je ne trouve pas qu’on les idéalise mais bien qu’il y a un juste milieu qui a été respecté. Si l’on est bien attentif, on remarquera des éléments qui montrent bien la participation de beaucoup d’autres personnes.
Enfin, certes l’intrigue principale du film est le parcours de ces 3 femmes, mais je trouve que le côté ‘’ conquête spatiale ‘’ n’a pas été trop mis de côté.
Au contraire, je me suis surprise à des moments du film à stresser en me demandant si la fusée allait bien décoller ou pas, si les calculs étaient bons, etc. Bref, il y a un bon équilibre entre tous les éléments de l’histoire : la question spatiale, la ségrégation raciale, mais aussi une petite histoire d’amour, de l’amitié, du féminisme, etc. Ce film m’a beaucoup touché. Je suis passée par plusieurs émotions au cours du visionnage : j’ai ri, souri, eu peur, eu envie de pleurer ou de crier.

En conclusion,
Je vous recommande fortement tous (les filles ET les garçons, oui oui, c’est intéressant pour vous aussi ^^) d’aller voir ce film. Pour les Belges, le film est en salle depuis le 1 février donc pas d’excuses et pour les Français, il sort en salle le 8 mars (Le jour de la journée internationale des droits de la femme, coïncidence ou pas ? ^^ ).

Voilà, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous l’avez déjà vu ou quand vous le verrez.

Bisous & à la prochaine,

 Regina.

You may also like

9 commentaires

  1. Depuis le temps que je rêve d’aller voir ce film… Là tu m’as motivé à mort! Queens empower Queens… La solidarité entre Femmes c’est essentiel mais il est dommage que cela soit davantage l’exception que la règle. A bientôt!

    1. Go go le voir ahaha. Et oui, c’est dommage qu’il n’y ai pas assez de solidarité. A nous, d’essayer de changer ça pour les futures générations féminines.
      Bisous, A la prochaine !

    1. Cool, je pense que tu vas l’aimé, mais n’hésite pas à m’envoyer un message en me disant ce que tu en as pensé ^^ Bon film !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *